13 mars 2010

Se méfier des entrepreneurs

Cela fait maintenant presque 2 mois que nous avons les clés et que nous sommes encore dans notre ancien appartement...
Ça ne devait pas se passer comme ça...on devait emménager pour la fin du mois de mars dans une maison nickel, après 2 mois de travaux.
Travaux faits par des entrepreneurs bien entendu.

Voilà bien un sujet sur lequel je n'avais pas trouvé beaucoup d'informations, sauf l'éternel "ne lui donne pas trop d'argent d'un coup, sinon, il va prendre ton chèque et faire trainer le chantier."

Et c'est pourquoi je vais commencer par là. C'est un sujet qui me tracasse énormément en ce moment...Je stresse tellement à cause de ce... euh... je vais l'appeler Mr. Z (prononcer mister zi).

Donc, voici les règles d'or à ne jamais, ô grand jamais déroger :

- 1 -
Si le couple bat de l'aile, ne commencez que de tous petits travaux...genre la peinture d'une pièce. Mais rien de plus...il faut y aller petit à petit. Sinon, gare à la fissure!

- 2 -
Vous avez le temps...vous n'êtes pas pressé...vous n'avez pas de contraintes liées au temps.
Ça vous fait signer des trucs à l'arrache, eux le voient et se paient bien votre tête après...
Vous êtes zeeeeeen

- 3 -
Faites faire plusieurs devis...je pense qu'il en faut au moins 3 pour pouvoir comparer.
Par la même occasion, essayez de voir s'ils vous donnent des trucs & astuces ou des conseils...s'ils sont force de proposition quoi. C'est important.

Les premiers devis ne seront jamais précis. Par contre, le devis définitif ne doit être signé que lorsque tout, absolument tout le détail y est inscrit.
Ce qu'il donne, ce qu'il fait à titre gratuit, la maque des fenêtres avec leurs caractéristiques et leurs options, etc etc.
Tout doit être détaillé...et n'acceptez pas les "fenêtres de telle marque OU ÉQUIVALENT"...jamais

Attention le devis définitif doit être détaillé à l'action près pour pouvoir surveiller l'état d'avancement de ce qui a été fait ou pas.

- 4 -
Ne leur donnez jamais votre budget avant d'avoir vu le devis. Si le devis dépasse votre budget, c'est à ce moment-là qu'il faut soit négocier, soit lui en faire faire moins.
Si le devis est plus bas, rien ne vous empêche de négocier également.

- 5 -
Choisissez un entrepreneur basé pas trop loin de chez vous.
Pour aller le voir ou pour qu'il vienne sur le chantier, c'est plus simple.
Le mien, par exemple, m'a laissé tomber pour plein de raisons obscures, dont celle de la distance...mais pourquoi a-t-il donc accepté le chantier? Bonne question à laquelle je n'ai jamais trouvé de réponse...

- 6 -
Ne leur donnez pas trop d'argent d'un seul coup.
Sur leur devis, ils vont mettre qu'ils demandent (en général), 30% pour débuter, 65% pendant le chantier, selon l'avancement, et 5% à la fin du chantier.

Donc...j'explique mon cas. Mr. Z m'a demandé un chèque d'une somme de 40% du montant total du devis, en guise d'avancement du chantier. Si je ne lui donnais pas, il ne commandait pas les fournitures (3 portes, 8 fenêtres) et donc n'avançait pas.
On s'est dit qu'effectivement, le montant des fournitures était assez énorme et donc, on lui a fait le chèque.
Et BAM! Du jour où il a eu le chèque, plus personne sur le chantier. Même pire, il s'est trouvé des chantiers plus près de chez lui et donc m'a appelé pour me dire que j'étais une chieuse (il faut bien trouver une excuse) et qu'il arrêtait là le chantier.
En gros, il a tout commencé et rien fini.
Ce qu'il a fait n'a pas été si bien fait que ça et il laisse tout en vrac...
La maison n'a plus la tête d'une maison... :'(

DONC, pour éviter tous ces désagréments. Au moment où ils demandent l'argent pour l'avancement, il faut leur préciser que vous ne payer que ce qui a été fait. S'il a des fournitures à commander, il utilise le fond de roulement de son entreprise pour les commander. Et plus vite il aura fait le boulot, plus vite il aura son argent.

- 7 -
Une fois toutes ces choses désagréables faites, le chantier peut commencer.
N'oubliez pas qu'il faut vérifier tous les jours ce qui a été fait et appeler tous les jours s'il le faut le maitre d'œuvre du chantier, en général, le patron de l'entreprise.

- 8 -
Ne faites faire qu'un lot à la fois. Sinon, votre maison va ressembler à un vaste chantier.
C'est à vous de définir avec le maitre d'œuvre l'ordre le plus pertinent pour le chantier.



Et voilà donc ce que je tire de ma propre expérience...Mais je pense malheureusement ne pas avoir tout vu des façades sombres de ce métier.
Certains diront que je n'ai pas eu de chance. Je dirais que je me suis faite avoir par mon manque d'expérience et le peu de conseils qui m'ont été donnés.
Ces règles ne sont donc pas exhaustives...donc n'hésitez pas à mettre vos expériences en commentaires...pour que les autres ne tombent pas dans ces panneaux.

Bon travaux! ;)

Posté par tofeefee à 20:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Se méfier des entrepreneurs

    bonjour au club

    ça fait 10 ans que je me bats pour des malfaçons
    des experts incompétents ça existe aussi
    ne parlons pas des avocats ceux là il faut les fuir comme la peste
    ils seront toujours du côté des assurances (décennale) jamais pour le particulier
    cordialement
    chris

    Posté par chrismay, 13 mars 2010 à 20:38 | | Répondre
  • Mais elles sont où les photos ?

    Moi je voulais voir des photos de la maison !!!!

    Posté par Clem, 14 mars 2010 à 18:47 | | Répondre
  • ouf, moi j'ai eu de la chance d'avoir un constructeur sérieux... mais je vois aussi qu'il y a beaucoup de malfaçons et après des prises de tête qui n'en finissent jamais... et même si le couple va bien, ça l'use... j'espère que tu vas t'en sortir... je croise les doigts!

    Posté par Adrika, 15 mars 2010 à 17:20 | | Répondre
  • Merci pour tes conseils, on ne sait jamais peut être qu'un jour je gagnerai au loto pour m'acheter une maison .
    Biz

    Posté par Ninie B, 29 mars 2010 à 22:26 | | Répondre
Nouveau commentaire